click tracking

Mesurer Vos Jours de Fécondité! Les Meilleurs Méthodes Dévoilées

buik

Si vous souhaitez tomber enceinte, le timing est très important. Peu de temps après l’ovulation, vous êtes dans le moment le plus fertile. Une fois l’ovulation passée, l’ovule peut être fécondé et vous pourrez alors tomber enceinte.

Pendant vos jours les plus féconds, la chance d’une grossesse est bien sur la plus grande. Si vous souhaitez tomber enceinte, il est alors important que vous calculiez le plus précisément possible le moment auquel l’ovulation apparaitra. Dans cet article, vous pourrez en lire plus sur les différentes méthodes par lesquelles vous pourrez calculer vos jours les plus féconds.

Méthodes pour prédire votre ovulation

Grâce à l’aide de certaines méthodes, vous pourrez prédire votre ovulation. Ceci est possible avec l’aide des méthodes suivantes :

  • La mesure de votre température corporelle
  • Le contrôle de la glaire cervicale
  • Le comptage de vos jours
  • La vérification de la position de votre col de l’utérus

Il est plus efficace d’utiliser une combinaison de méthodes. Je vous conseille de ne pas vous concentrer sur une méthode particulière, mais d’utiliser plusieurs de ces différentes méthodes.

La mesure de votre température corporelle

Lors de l’ovulation, votre corps produit l’hormone progestérone. Entre le moment de l’ovulation et les menstruations, cette hormone fait que la température de votre corps augmente progressivement. Cela représente une augmentation d’au moins 0,2 degrés Celsius. Vous pouvez alors bien observer cette augmentation avec un thermomètre.

Il est important que vous mesuriez votre température tous les jours, au même moment. Le meilleur moment pour le faire est quand vous vous êtes juste réveillée. À ce moment, la température corporelle est la plus basse et vous n’avez pas encore fait d’activité intense. Mesurez votre température tous les matins, au même horaire et notez-la dans un tableau. Faites cela tout le long de votre cycle. De la première journée de vos menstruations jusqu’à la dernière journée avant vos menstruations.

Si vous mesurez votre température quotidiennement, vous remarquerez que vos valeurs de températures ne changent presque pas. À un certain moment, vous percevrez un changement. Soudainement, la température sera plus élevée que les six jours d’avant. À ce moment, votre ovulation a probablement déjà eu lieu.

Lors de l’ovulation, votre corps produit l’hormone progestérone. Cette hormone prépare l’utérus à l’arrivée d’un ovule fécondé. Les émissions d’hormones produisent de la chaleur dans votre corps et par conséquent, votre température corporelle augmente.

Si vous notez vos valeurs de température pendant quelques cycles, vous obtiendrez alors une idée précise de quand votre ovulation a eu lieu. Vous sentirez mieux quand votre prochaine ovulation aura lieu. Vous connaitrez alors les jours sur lesquels la chance d’une grossesse est la plus grande.

Le contrôle de la glaire cervicale

La glaire cervicale, aussi appelée sécrétion vaginale, est un bon indicateur pour prévoir votre fécondité. Vous avez probablement déjà remarqué que votre sécrétion normale change pendant votre cycle. Plus le moment est proche de l’ovulation, plus votre corps produit de la glaire cervicale.

Pendant les premiers jours après que vous ayez eu des saignements, vous n’avez presque pas de sécrétion. Les premiers jours d’après vous sentirez que la muqueuse est un peu plus humide. Par la suite, celle-ci est encore plus épaisse, grumeleuse et blanche. La structure de la muqueuse change ensuite de manière constante. Votre sécrétion est alors moins grumeleuse mais plus trouble. Quelques jours plus tard, votre sécrétion a l’air plus vitreuse et semble élastique. Votre corps se prépare pour l’ovulation.

La sécrétion vitreuse et élastique offre aux spermatozoïdes les meilleures chances de survie. Si vous faites l’amour avec votre partenaire, vous augmenterez alors énormément la chance de tomber enceinte.

Le comptage de vos jours

Déterminer vos jours les plus féconds en comptant vos jours ne fonctionne que si vous avez un cycle très régulier. Cela signifie que votre cycle dure un mois entier. Si votre cycle est déjà un peu irrégulier alors n’utilisez pas cette méthode.

Votre cycle commence toujours le premier jour de vos menstruations et finit le jour de vos nouvelles menstruations. Si vous avez un cycle régulier, alors vous pouvez calculer à l’avance quand arriveront vos jours féconds :

Si vos saignements commencent le 1 mars et que vos prochaines menstruations ont lieu le 31 mars, alors votre cycle dure 30 jours. Vous pouvez ensuite retirer 13 à 15 jours à la date à laquelle votre dernier cycle a eu lieu, ici le 30 mars. Vous pouvez alors en déduire que votre ovulation se déroulera entre le 15 le 17 mars.

Il se peut aussi que votre cycle soit plus court. Supposez que vos saignements aient lieu le 2 juillet et que les prochains saignements soient le 28 juillet. Vous avez ainsi un cycle de 26 jours. Vous pouvez aussi retirer 13 à 15 jours à partir de la dernière journée de votre cycle pour déterminer quand a eu lieu votre ovulation. Celle-ci aura lieu entre le 11 et le 13 Juillet dans le cas présent.

Contrôler la position de votre col de l’utérus

Contrôler la position de votre col de l’utérus est surtout une méthode pratique si vous ne produisez pas beaucoup de sécrétion vaginale. Pendant votre cycle, la position de votre col de l’utérus change.

Juste après vos menstruations, votre col de l’utérus est plus proche de votre vagin. Vous pourrez alors facilement le sentir. Votre col de l’utérus semble aussi plus dur.  Dès que vous vous dirigez vers vos jours de fécondité, la position de votre col de l’utérus change. Celui-ci devient alors plus souple et est de plus en plus haut, en direction de l’utérus. Il est presque impossible de l’atteindre avec vos doigts.

Vous pouvez vérifier la position de votre col de l’utérus en plaçant un ou deux doigts à l’intérieur de votre vagin. La paroi du col de l’utérus semble rugueuse et ridée. Le col de l’utérus est lui plus ferme et plus lisse.

Vous pouvez réaliser au mieux cette méthode debout en plaçant une jambe sur une chaise ou sur le bord du lit et en vous penchant vers l’avant. Cela sera plus facile de sentir votre col de l’utérus. Sentez-vous votre col de l’utérus ? Vérifiez ensuite s’il semble dur ou mou, à quel point le col est ouvert et à quel point celui-ci est haut.

Vos chances de tomber enceinte sont les plus grandes si le col est en position haute, complètement ouvert et semble mou. Sentir votre col de l’utérus demande un peu de pratique. N’abandonner donc pas dès la première fois si cela ne fonctionne pas.

Seulement des outils

Les méthodes qui sont cités ci-dessus, sont beaucoup utilisées par des femmes qui souhaitent tomber enceinte. Etant donné que chaque femme est différente, ces méthodes ne fonctionnent pas de la même manière sur chaque femme. Ces méthodes ne vous donnent en plus aucune sécurité sur le fait que vous tomberez enceinte. Ce sont seulement des outils qui peuvent vous aider à tomber rapidement enceinte.

Apprenez comment inverser votre stérilité et tomber enceinte naturellement en 60 jours

Découvrez la méthode unique de Lisa et comment il a aidé des milliers de personnes à combattre leur stérilité.

Cette méthode n’utilise pas de traitements drastiques ou des médicaments nocifs et vous aidera à obtenir naturellement le bébé en bonne santé dont vous avez toujours rêvé.

Cliquez directement sur le lien ci-dessous pour la méthode afin de vite tomber enceinte, peu importe si votre situation semble désespérée:

Essayer la fécondation rapide sans risques

Geef een reactie:

Verplichte velden zijn gemarkeerd met *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>